L’application Open Barres de l’ANFR pour connaître le taux de rayonnement de votre téléphone en temps réel

L’application Open Barres de l’ANFR pour connaître le taux de rayonnement de votre téléphone en temps réel

Si les smartphones et autres objets connectés ont su se rendre indispensables à notre quotidien, la proximité permanente de ces technologies sans fil soulève des interrogations en matière de santé publique. Afin de mieux informer les utilisateurs, l’ANFR (Agence nationale des fréquences) a créé un outil gratuit permettant de mesurer la puissance du signal et le taux de rayonnement des téléphones mobiles : l’application Open Barres.

Open Barres, l’application qui évalue le réseau en temps réel

En matière de champs électromagnétiques, l’ANFR en connaît un rayon. Cette agence a pour mission de gérer l’ensemble des fréquences radioélectriques sur le territoire français. En 2018, elle a lancé le service Open Barres, une application mobile qui permet de détecter les zones les mieux couvertes par les réseaux de communication sans fil… Et de s’apercevoir que nous sommes littéralement encerclés par les ondes.

Le fonctionnement de l’application est simple : il repose sur la géolocalisation de votre appareil mobile. Grâce à votre position, l’outil va analyser la force du signal à proximité immédiate de votre téléphone. Il la renseigne ensuite sur la carte au moyen d’un code couleur. Une zone verte bénéficie ainsi d’une excellente couverture réseau, une zone jaune indique une réception moyenne, une zone orange indique un signal faible, et une zone rouge démontre un signal inexistant.

Pourquoi utiliser l’application Open Barres ?

L’intérêt de cet outil est multiple. Lors d’un trajet, il permet de visualiser les zones dans lesquelles le réseau est le plus fort ou le plus faible, une information utile pour anticiper un éventuel manque de connexion.

D’autres fonctionnalités localisent la position des antennes et identifient les opérateurs qui les gèrent. Ces informations peuvent par exemple aider un consommateur à choisir une offre internet pour son logement. Dans un autre registre, elles permettent également d’identifier les « zones blanches», c’est-à-dire les zones géographiques non impactées par les ondes électromagnétiques. Ce type d’information est susceptible d’intéresser les personnes souffrant d’électrosensibilité.

Depuis fin 2019, l’application va encore plus loin : elle propose à ses utilisateurs un outil pour connaître le taux de rayonnement de leur téléphone mobile.

Un indicateur du taux de rayonnement de notre téléphone

Pour recevoir du réseau et nous permettre de surfer sur internet, notre téléphone mobile communique en permanence avec les antennes relais grâce à des ondes radioélectriques. Or, ces ondes traversent non seulement notre environnement, mais également notre corps. Les effets de ces rayonnements permanents sur notre organisme sont très controversés. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) les a d’ailleurs classés dans la liste des substances potentiellement cancérogènes.

Les ministères de l’Économie et des Finances, de la Transition écologique, des Solidarités et de la Santé ont donc souhaité que chaque utilisateur soit en mesure de connaître les émissions de son modèle de smartphone. Pour cela, ils ont demandé à l’ANFR d’intégrer une nouvelle fonctionnalité à l’application Open Barres : l’affichage du débit d’absorption spécifique (DAS).

Le DAS, indice d’absorption des ondes par notre corps

Le débit d’absorption spécifique mesure la quantité d’énergie qu’absorbe localement notre corps au contact des ondes électromagnétiques. En clair, ce petit indice nous renseigne sur le taux de rayonnement de notre mobile, et indique son impact direct sur notre corps. Pour fournir cette mesure, l’application Open Barres se base sur le type de téléphone sur lequel on l’a installée (marque, numéro de série).

Ce que vous devez retenir : plus l’appareil radioélectrique a un DAS faible, moins il sera dangereux pour la santé ! L’absorption peut bien sûr différer en fonction des morphologies de chacun et des parties du corps exposées.

À noter qu’en France, un décret fixe les valeurs limites des champs électromagnétiques en matière de téléphonie mobile : le DAS limite au niveau de la tête (téléphone contre la tête) et du tronc (téléphone dans la poche d’une veste) est ainsi fixé à 2 W/kg. Les fabricants qui souhaitent commercialiser leurs produits sur le territoire sont soumis à cette limite et ont pour obligation de publier la valeur du DAS de leurs appareils. Voir également cet article si le sujet vous intéresse.

À l’aube du déploiement de la 5G, le DAS se révèle donc un indicateur très utile pour devenir un consommateur éclairé et se protéger des rayonnements.

Les solutions d’Open Barres pour réduire votre exposition aux rayonnements

L’application Open Barres est un outil très utile, mais connaît toutefois certaines limites : seuls les mobiles fonctionnant sous Android peuvent pour le moment la télécharger. De plus, plusieurs modèles de smartphones ne sont pas encore répertoriés dans la base de données de l’application. Dans ces cas-là, le DAS n’est pas affichée et Open Barres indique être en attente d’informations de la part du fabricant.

Pour réduire efficacement votre exposition aux rayonnements, Open Barres vous oriente vers plusieurs solutions :

  • Utilisez un kit mains libres ou le haut-parleur lors de vos conversations téléphoniques : ce réflexe simple diminue sensiblement le niveau d’exposition aux ondes.
  • Évitez les conversations à rallonge qui augmentent la durée d’exposition aux ondes.
  • Préférez les messages écrits pour communiquer : ainsi, le téléphone se connecte très brièvement à l’antenne relais la plus proche, le temps d’envoyer le message (courriels, SMS, messages instantanés, etc.).
  • Éteignez systématiquement votre téléphone la nuit ou activez le mode « avion ».
  • Privilégiez les zones de bonne réception : cela peut sembler paradoxal, mais une bonne réception diminue la puissance d’émission des ondes.
  • Choisissez un téléphone mobile avec un faible DAS.

Malgré quelques défauts, l’application Open Barres constitue un outil gratuit et sans publicité pour connaître le taux de rayonnement de votre téléphone en temps réel. Il ne vous reste plus qu’à l’essayer ! (et me donner votre avis bien sûr !)

Achat pierre de shungite - Protection anti-ondes
Cécile M.

Cécile M.

Cécile, 37 ans, je suis ce qu'on appelle une personne électro-sensible (EHS ou "électro-hypersensible").

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.