Pourquoi protéger son cerveau avec un bonnet anti-ondes ?

    Pourquoi protéger son cerveau avec un bonnet anti-ondes ?

    Avec la multiplication des ondes électromagnétiques au sein de notre environnement, le risque de développer certains symptômes et maladies s’accentue. C’est tout particulièrement le cerveau qui est en danger, du fait de sa plus grande vulnérabilité. Et même si la dangerosité des ondes n’a pas encore été officiellement prouvée, un principe de précaution s’impose pour limiter le risque. Dans ces conditions, notamment pour les personnes électrosensibles, les bonnets anti-ondes électromagnétiques s’affirment comme une solution efficace pour protéger son cerveau.

    Les ondes électromagnétiques : un cancérogène possible pour l’homme

    Les ondes électromagnétiques sont-elles dangereuses pour le cerveau ? Une question que de nombreuses personnes se posent, notamment celles présentant une plus forte sensibilité électromagnétique. Si les scientifiques ne sont pas tous d’accord sur la réponse, une chose fait consensus : le principe de précaution doit être appliqué. Concrètement, cela signifie qu’il faut au maximum limiter son niveau d’exposition, tant qu’aucune preuve démontrant ou infirmant la dangerosité des champs électromagnétiques n’a été apportée. (voir ici nos articles sur les outils permettant de mesurer votre niveau d’exposition)

    Protéger son cerveau contre les ondes est donc un comportement qui fait sens. D’autant plus que l’Organisation mondiale pour la Santé (OMS) et le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) estiment que les ondes électromagnétiques sont un cancérogène possible pour l’homme. Cette dernière organisation considère d’ailleurs que les champs électromagnétiques pourraient augmenter le risque de développer certains cancers du cerveau, dont les gliomes malins et les névromes acoustiques. Pour aller plus loin, le communiqué de presse est à retrouver ici : https://www.iarc.fr/wp-content/uploads/2018/07/pr208_F.pdf

    Le cerveau : l’organe le plus sensible aux ondes électromagnétiques

    Certes, la dangerosité des ondes sur le cerveau n’a pas encore été établie. Toutefois, la prudence à laquelle appellent les autorités laisse à penser que le risque est réel. Pour preuve, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation) préconise de limiter l’utilisation du téléphone par les enfants, de ne pas garder son téléphone sur soi, de ne pas avoir son téléphone à proximité durant la nuit, d’utiliser un kit main-libre pour téléphoner et de privilégier des appareils affichant un niveau d’émission faible. Autant de signes qui semblent indiquer que le cerveau pourrait bel et bien être sensible aux ondes électromagnétiques.


    Des chercheurs français confirment le lien entre cancer du cerveau et portables – Source BFMTV

    Cette sensibilité a d’ailleurs déjà été démontrée sur les enfants. Plusieurs études, dont un rapport réalisé par Bioinitiative, ont prouvé que le cerveau des plus jeunes est davantage exposé aux risques des champs électromagnétiques radiofréquences. Pourquoi ? Tout simplement car leurs organes et leurs fonctions cognitives sont encore en développement. Les ondes électromagnétiques, notamment celles émisses par les téléphones portables, pourraient ainsi causer une altération de la mémoire, de la concentration et de la coordination.

    Le bonnet anti-ondes : une solution pour protéger le cerveau des ondes

    Face à ces différentes constatations, la prudence est de mise. Raison pour laquelle l’utilisation d’un bonnet anti-ondes s’affirme comme un geste à adopter pour protéger son cerveau. Découvrez les principales caractéristiques de cet accessoire plus que jamais indispensable.

    • Un blindage en argent : les bonnets protégeant le cerveau des ondes électromagnétiques sont généralement fabriqués à partir de fibres d’argent et de tissus classiques. Ce métal a la particularité de bloquer les pollutions électromagnétiques, à la manière d’une épaisse feuille d’aluminium.
    • Une barrière contre toutes les ondes : la plupart des bonnets anti-ondes permettent de filtrer les hautes fréquences et les basses fréquences. Selon les méthodes de fabrication, jusqu’à 99,9% des ondes électromagnétiques sont bloquées. Le cerveau profite ainsi d’une protection efficace contre les pollutions émisses par les téléphones portables, les antennes relais ou encore le Wi-Fi.
    • Une protection pour tous : si le bonnet de protection contre les ondes est généralement indispensable aux individus souffrant d’électro-hypersensibilité, il s’adresse également aux autres personnes. Le principe de précaution s’imposant, il semble aussi important de protéger les adultes et les enfants des éventuels dangers des ondes électromagnétiques.
    • Un accessoire confortable : grâce à leur composition mêlant des fibres d’argent et du textile, les bonnes anti-ondes électromagnétiques restent agréables à porter au quotidien. Existant dans de nombreuses couleurs et formes, ils peuvent également devenir un véritable accessoire de mode.
    Achat bonnet protection anti-ondes pour bébé
    Achat bonnet protection anti-ondes pour bébé
    Achat bonnet protection anti-ondes pour adulte
    Achat bonnet protection anti-ondes pour adulte
    Cécile M.

    Cécile M.

    Cécile, 37 ans, je suis ce qu'on appelle une personne électro-sensible (EHS ou "électro-hypersensible").

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.