Patchs et pastilles anti-ondes pour téléphone portable : fonctionnement et efficacité

    Patchs et pastilles anti-ondes pour téléphone portable : fonctionnement et efficacité

    Les ondes électromagnétiques ont envahi notre quotidien : Wi-FI, 4G, bluetooth… Que ce soit sur notre téléphone portable, sur notre tablette, ou via nos objets connectés, nous y sommes en permanence exposés. Malgré ce qu’en disent les opérateurs de téléphonie mobile, les ondes électromagnétiques seraient à l’origine de nombreux troubles et les autorités sanitaires appellent à la méfiance. Retrouvez ici notre article sur le sujet.

    De plus en plus de parents autorisent leurs enfants à jouer avec un smartphone. Or, il a été scientifiquement prouvé que les ondes électromagnétiques avaient une incidence sur le cerveau des enfants : difficulté de concentration, d’apprentissage et de mémorisation, entre autres. Faut-il pour autant bannir l’utilisation du téléphone portable ? Pas forcément… Il existe des dispositifs pour limiter l’exposition aux ondes électromagnétiques lors de l’utilisation d’un smartphone : les patchs anti-ondes.

    Décryptage du patch anti-ondes pour téléphone mobile

    Qu’est-ce qu’un patch anti-ondes ?

    Un patch ou une pastille anti-ondes est un petit dispositif autocollant, léger et généralement discret à coller sur son smartphone. Dans chacun de ces patchs est dissimulée une petite antenne en métal, très fine, qui émet des ondes similaires à celles du téléphone portable. Selon le principe de déphasage à 180 degrés, les ondes nocives se voient neutralisées.

    Ces dispositifs permettent ainsi de réduire le D.A.S. des téléphones mobiles (ou de tout autre appareil émettant des ondes radioélectriques) sur lesquels ils sont placés. D.A.S. signifie Débit d’Absorption Spécifique. Il s’agit d’un indice permettant de quantifier l’énergie reçue par un usager lorsqu’il utilise un appareil émettant des ondes électromagnétiques.

    Comment agissent les pastilles anti-ondes ?

    Les patchs servent de protection anti-ondes en diminuant la quantité de rayonnements dégagés par le smartphone. Selon le type de patch utilisé le fonctionnement peut différer, mais généralement les patchs émettent des ondes à la même fréquence que le téléphone portable, ce qui neutralise leur effet nocif. En plaçant un patch anti-ondes à un endroit précis sur votre smartphone, vous pourrez donc réduire la quantité d’ondes électromagnétiques absorbées par votre corps.

    Par contre, vous n’aurez pas plus de difficulté à surfer sur internet ou utiliser vos applications qu’auparavant. En effet, les patchs anti-ondes correctement utilisés n’altèrent pas la qualité de réception des téléphones portables sur lesquels ils sont placés. Les patchs permettent seulement de diminuer la quantité d’ondes reçues par l’utilisateur du téléphone, et n’empêchent pas l’envoi et la réception d’ondes entre le portable et l’antenne relais. Quant à votre santé et votre énergie, n’ayez crainte, la plupart des patchs sont inoffensifs à ce niveau.

    Comment bien s’en servir ?

    Selon la marque de patch anti-ondes, l’utilisation peut différer. Mais généralement, il suffit simplement de coller le patch au dos de son smartphone pour qu’il bloque les ondes nocives. Pour certains patchs, il est nécessaire de placer le dispositif à un endroit bien précis, variable en fonction du modèle de smartphone, pour qu’il soit efficace. Dans la plupart des cas, la pastille anti-ondes doit être placée à proximité de l’antenne de l’appareil mobile qui émet et reçoit les ondes électromagnétiques.

    Une fois le dispositif anti-ondes placé sur votre téléphone, ordinateur, tablette ou autre appareil mobile, vous n’avez rien de plus à faire. Il suffit de le laisser en place pour bénéficier de son effet bloquant. Bien entendu, le patch peut être endommagé ou usé avec le temps et les frottements inévitables subis par les téléphones mobiles. Dans ce cas, il est recommandé de remplacer le patch pour qu’il continue de bloquer les ondes efficacement. Pour éviter toute usure prématurée du patch, vous pouvez utiliser une coque pour votre smartphone. Les patchs étant très fins, cela ne provoquera pas de gêne pour l’utilisation du téléphone et n’aura aucune incidence sur l’efficacité du dispositif anti-ondes.

    Combien coûte un patch anti-ondes pour téléphone portable ?

    En règle générale, pour l’achat d’une pastille anti-ondes il faut compter au minimum une trentaine d’euros hors taxes. Il en existe pour toutes les marques de téléphone portable : Iphone, Samsung, Huawei, Blackberry, Nokia, Wiko, Xiaomi, LG, Sony, etc. Certaines marques proposent également des designs assez variés, et la possibilité de choisir sa couleur en fonction de ses goûts (silver, doré, rose gold etc).

    Peut-on aller encore plus loin pour se protéger des ondes ?

    Bien que les patchs anti-ondes se révèlent être une précieuse aide au quotidien, ils ne doivent pas vous empêcher de mettre quelques actions supplémentaires en place, afin de limiter votre exposition aux ondes électromagnétiques. Voici quelques exemples faciles à appliquer :

    • Limiter l’utilisation du téléphone mobile et notamment la durée des appels
    • Eviter d’utiliser son smartphone dans des zones où le réseau est soit mauvais, soit saturé (exemple : en voiture, dans les transports en commun)
    • Choisir un téléphone au DAS (Débit d’Absorption Spécifique) faible (voir ici la liste des téléphones à privilégier)
    • Utiliser un kit mains-libres

    Les patchs anti-ondes sont-ils efficaces ?

    Les patchs anti-ondes sont efficaces, à condition de s’en servir correctement et de faire preuve de bon sens au quotidien. Ce n’est pas parce que l’on s’achète un casque pour faire du vélo que l’on va du jour au lendemain prendre plus de risques sur la route… Il en va de même pour l’utilisation des patchs. Pour vous protéger des ondes électromagnétiques, nul besoin de partir dans les extrêmes et d’aller s’installer sur une île déserte ! Minimisez simplement votre exposition aux ondes d’une manière générale, et adoptez le patch pour limiter les dégâts « inévitables ».

    Achat Patch Protection téléphone portable
    Cécile M.

    Cécile M.

    Cécile, 37 ans, je suis ce qu'on appelle une personne électro-sensible (EHS ou "électro-hypersensible").

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.