Alzheimer et ondes électromagnétiques : existe-t-il un lien ?

Alzheimer et ondes électromagnétiques : existe-t-il un lien ?

Ces dernières années, le nombre de cas d’Alzheimer diagnostiqués ne cesse d’augmenter (aux États-Unis, les décès dus à la maladie d’Alzheimer ont augmenté de 55 % entre 1999 et 2014). La hausse de l’espérance de vie moyenne, grâce aux progrès médicaux, est bien entendu un facteur explicatif. Mais de nombreuses autorités, dont l’OMS et le PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement), pensent que les pesticides et autres perturbateurs endocriniens pourraient également être en cause. Et si la croissance massive d’ondes électromagnétiques dans notre environnement depuis ces deux dernières décennies était également une des causes de la hausse du nombre de cas d’Alzheimer ?

Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est un trouble neurologique particulièrement dévastateur pour les personnes qui en souffrent, mais également pour leurs proches. Alzheimer provoque des pertes de mémoire, mais peut également impacter d’autres fonctions cérébrales comme le langage, la concentration, le jugement et même la vision. Bien souvent, les personnes souffrant d’Alzheimer deviennent très anxieuses, voire agressives lorsqu’elles se retrouvent désorientées dans un endroit qui leur est inconnu ou entourées de visages qu’elles ne reconnaissent pas. Les personnes atteintes d’Alzheimer ont également tendance à s’enfuir et à se perdre, une source de stress très éprouvant pour les  proches.

Alzheimer est une forme de démence, un terme plus général qui désigne un grave déclin des aptitudes mentales. L’Alzheimer représente environ 70 % des cas de démence, les autres étant dus à des AVC (démence vasculaire) ou encore à des carences en vitamines ou des problèmes de thyroïde. Bien que Alzheimer affecte en grande majorité les personnes de plus de 65 ans, de nombreux cas se déclarent beaucoup plus tôt dès 40 ou 50 ans. On parle dans ce cas d’Alzheimer précoce.

Trop de personnes ont tendance à penser que la démence (souvent appelée, à tort, sénilité ou démence sénile) est un processus naturel et inéluctable qui vient avec l’âge. Mais ce qu’il faut bien comprendre c’est que la maladie d’Alzheimer, et les autres formes de démence, ne font pas partie du processus normal de vieillissement. Il s’agit de pathologies dont le plus gros facteur de risque est le vieillissement des neurones. D’autres facteurs de risque de développer la maladie d’Alzheimer sont les problèmes cardio-vasculaires, les traumatismes cérébraux et la génétique.


Mécanismes et secrets de la maladie d’Alzheimer : le cerveau à la loupe

Quels sont les effets des ondes électromagnétiques sur le cerveau humain ?

Selon certains médecins et chercheurs, les champs électromagnétiques à hautes et basses fréquences pourraient affecter le fonctionnement des cellules, notamment la surproduction de calcium et de superoxyde qui pourraient avoir un lien avec le développement de la maladie d’Alzheimer. D’autre part, des études menées sur des cheminots exposés à long terme à des champs électromagnétiques, en raison de leur travail à proximité de lignes à haute tension, ont montré des risques plus élevés de développement d’Alzheimer ou d’autres formes de démence chez ces personnes.

Peut-on conclure d’un lien entre les ondes électromagnétiques et l’Alzheimer ?

Les mécanismes sont aujourd’hui encore méconnus, mais l’existence d’un lien entre exposition aux ondes électromagnétiques et Alzheimer est une vraie possibilité, et une qui est très inquiétante. Il est encore difficile d’établir une corrélation définitive entre exposition aux champs électromagnétiques et démence. Même si la recherche sur l’Alzheimer a énormément avancé ces dernières années, les causes exactes sont encore méconnues. De même, la croissance exponentielle de la quantité d’ondes électromagnétiques dans l’atmosphère est un phénomène assez récent et les effets sur la santé à long terme restent incertains. Dans tous les cas, en attendant que les recherches scientifiques avancent, il est prudent de se protéger des ondes électromagnétiques et de limiter son exposition autant que possible.

Achat Appareil Mesure CEM (champs électromagnétiques)
Achat Appareil Mesure CEM (champs électromagnétiques)
Cécile M.

Cécile M.

Cécile, 37 ans, je suis ce qu'on appelle une personne électro-sensible (EHS ou "électro-hypersensible").

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.