Quelles sont les ondes qui nous entourent ?

    Quelles sont les ondes qui nous entourent ?

    Les ondes, d’une manière générale, correspondent à des déplacements d’énergie. On distingue deux types d’ondes : les ondes mécaniques, et les ondes électromagnétiques. Si les premières sont généralement faciles à repérer puisqu’elles s’entendent, se voient ou se sentent (comme les ondes sonores, sismiques ou les vagues dans la mer), les secondes sont plus subtiles et ont en grande partie été créées par l’homme. Les ondes électromagnétiques n’ont pas besoin de matière pour se propager et peuvent se déplacer dans le vide.

    Où retrouve-t-on les ondes électromagnétiques ?

    Levez la tête, regardez autour de vous : nous baignons dans les ondes électromagnétiques, elles sont omniprésentes dans notre quotidien. Si nos grands-parents paniquaient à la moindre nouvelle installation électrique et se méfiaient des nouvelles technologies comme de la peste, notre génération actuelle n’y prête plus vraiment attention. La présence des ondes électromagnétiques a été banalisée.

    Les ondes électromagnétiques se trouvent dans les réseaux électriques et les lignes à haute tension, les appareils domestiques électriques (le micro-ondes, l’ordinateur, etc) et à plus grande échelle les antennes relais, qui diffusent des ondes sur de plus grandes distances. Mais il existe une autre source d’ondes qui s’avère un peu plus inquiétante, car elle envahit de plus en plus nos foyers sans que nous nous en rendions forcément compte : ce sont les ondes électromagnétiques diffusées par les outils portatifs.

    Les outils portatifs, par définition, sont tous les objets que nous avons à portée de main et qui se retrouvent pour la plupart sous l’oreiller la nuit, dans nos poches et sacs la journée… Vous possédez forcément un, voire plusieurs de ces objets : le téléphone portable, le badge pour ouvrir la porte de l’immeuble, la tablette tactile, la console de jeux portable ou encore la carte bancaire.

    Quelles sont les ondes qui nous entourent au quotidien ?

    Wi-fi, 4G, bluetooth et appareils mobiles

    La 3G, 4G (voire 5G), le Wi-FI ou encore le bluetooth, sont probablement les ondes les plus connues du grand public. Ce sont des technologies qui permettent la communication sans fil entre divers appareils ou relais. Les sources principales de ces ondes dans notre quotidien ce sont les smartphones, les tablettes ou encore les ordinateurs portables. Contrairement aux autres types d’ondes électromagnétiques, le bluetooth a une portée assez limitée et un débit bien plus faible puisque c’est une technologie de proximité.

    Le DECT et les téléphones sans-fil

    Le DECT, « Digital Enhanced Cordless Telecommunications » en anglais, est une abréviation utilisée pour désigner le téléphone sans fil numérique. C’est en quelque sorte un téléphone fixe, puisqu’il ne peut pas être utilisé à plus de 100 mètres de son socle, mais qui permet de jouir d’une plus grande liberté de mouvement. Ces appareils sont généralement utilisés dans un cadre professionnel. Cette technologie, bien qu’en perte de vitesse, utilise elle aussi des ondes électromagnétiques. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire mon article sur les téléphones sans-fil Eco-DECT.

    Le RFID et les puces électroniques

    Le RFID , « Radio Frequency Identification » en anglais, est une technologie qui date de la seconde guerre mondiale ! Généralement mise en application sous forme de petite puce électronique, la technologie RFID se retrouve dans de nombreux objets du quotidien : les cartes bancaires, badges autoroutes ou encore les clés sans contact. Le RFID sert également à identifier les animaux, les colis postaux, ou encore d’antivol (le « labyrinthe » sous l’étiquette de prix, c’est lui). Ce petit « implant » séduit de plus en plus d’industriels et a encore de beaux jours devant lui.

    Existe-t-il des moyens de se protéger de ces ondes ?

    Les effets des ondes électromagnétiques sur notre santé sont encore assez méconnus, mais les autorités gouvernementales et scientifiques incitent les usagers à la prudence. Par exemple, les smartphones sont soumis à une réglementation stricte au niveau des ondes qu’ils propagent pour réduire les risques liés à l’exposition de leurs utilisateurs. Mais avec la multiplication des sources d’ondes potentiellement néfastes dans notre quotidien, on peut se demander comment se mettre à l’abri de ces ondes. 

    Bien que les ondes électromagnétiques aient envahi notre quotidien, il est tout à fait possible de s’en protéger. Toutes les ondes ne se valent pas, et certaines sont plus néfastes que d’autres, mais il est légitime de vouloir les éviter. Voici deux pistes pour vous guider.

    Changer ses habitudes afin d’éviter de s’exposer aux ondes

    Lorsque l’on souhaite améliorer sa santé, il est bien souvent nécessaire de changer quelques habitudes ancrées. Vous pouvez par exemple éviter de dormir près de votre téléphone mobile, ne pas l’utiliser lorsque le réseau est saturé ou de mauvaise qualité, utiliser vos appareils mobiles moins souvent ou encore débrancher votre box internet la nuit. Même si cela peut vous paraître compliqué, n’oubliez pas qu’il est avant tout question de votre santé.

    Investir dans du matériel anti-ondes

    Depuis quelques années déjà on assiste à une prise de conscience collective, et le marché du matériel anti-ondes s’est développé. Il existe désormais des patchs à coller sur son téléphone pour bloquer les ondes électromagnétiques, des vêtements pour se protéger ou encore des isolants et peintures spécifiquement conçus pour créer un blocage et ainsi protéger votre famille.

    Cécile M.

    Cécile M.

    Cécile, 37 ans, je suis ce qu'on appelle une personne électro-sensible (EHS ou "électro-hypersensible").

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.