Comment se protéger contre les ondes émises par un smartphone ou un téléphone portable ?

    Comment se protéger contre les ondes émises par un smartphone ou un téléphone portable ?

    Les ondes électromagnétiques sont omniprésentes dans notre quotidien et ne cessent de se multiplier à mesure que le progrès technologique entre de plus en plus dans nos vies. Si elles n’inquiétaient personne au départ, elles sont désormais au coeur des préoccupations de la population et des experts de santé. Pointées du doigt, ces ondes seraient à l’origine de nombreux maux. Qu’en est-il réellement, et doit-on s’en méfier ?

    Les ondes électromagnétiques : un sujet d’inquiétude

    Les champs électromagnétiques existent dans la nature (champ magnétique électrique et terrestre), mais la plupart ont été créés de toutes pièces par l’homme : appareils électriques, Wi-Fi, téléphones portables… Tous ces appareils, et bien d’autres, émettent ce qu’on appelle des ondes électromagnétiques, à différentes fréquences.

    Les ondes émises par les téléphones portables et les smartphones sont certainement les plus inquiétantes. Aujourd’hui, la plupart des personnes possèdent un téléphone portable (environ 93% de la population mondiale). Selon des études récentes, les utilisateurs de smartphones passent en moyenne entre 2 et 4 heures par jour sur leur mobile.

    Désormais, les constructeurs de téléphones portables doivent obligatoirement indiquer le niveau de Débit d’Absorption Spécifique (DAS) de leurs téléphones. Cet indice permet d’exprimer la quantité d’énergie absorbée par l’utilisateur lorsque son téléphone mobile émet des ondes électromagnétiques. L’absorption de ces ondes provoque un échauffement des tissus organiques, ce qui peut entraîner de nombreux troubles pour la santé. Plus le DAS d’un appareil est élevé et plus il émet d’ondes dangereuses.

    Le manque de recul sur les effets à long terme des ondes électromagnétiques inquiète de nombreuses personnes. À tel point que l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) surveille le niveau d’exposition du public aux ondes radioélectriques et veille à ce que cette exposition ne dépasse pas certaines limites. (https://www.anfr.fr/controle-des-frequences/exposition-du-public-aux-ondes/)

    Les différentes sources d’ondes électromagnétiques

    On distingue deux types d’ondes électromagnétiques : celles à haute fréquence, considérées comme les plus dangereuses, et celles à basse fréquence, moins violentes mais tout de même préoccupantes sur le long terme.

    Sources d’ondes électromagnétiques à haute fréquence

    • Les téléphones portables et les antennes relais (2G, 3G, 4G, 5G)
    • Les téléphones sans fil
    • Le WIFI : surtout entre les box ou émetteurs WIFI et les appareils qui y sont connectés (ordinateur, TV, tablette, smartphone, etc)
    • Le bluetooth entre les différents objets sans fil connectés
    • Les fours à micro-ondes
    • Les radars
    • De nombreux nouveaux objets connectés

    Les sources d’ondes électromagnétiques à basse fréquence

    • Les appareils électriques sous tension
    • Les réseaux électriques (lignes électriques hautes tensions, transformateurs, etc)
    • Les moteurs électriques
    • Les appareils électriques à forte puissance comme les radiateurs électriques, plaques de cuisson, etc

    Les risques pour la santé : le téléphone portable est-il dangereux ?

    Des études gouvernementales ont été menées pour évaluer les dangers des ondes électromagnétiques et vérifier les risques sanitaires engendrés par ces ondes. Les résultats montrent que l’exposition aux ondes de haute fréquence, comme celles émises par les téléphones portables, augmentent la température des tissus biologiques, et pourraient même provoquer des troubles de la vision, des effets sur le système nerveux et des troubles cardiaques.

    Plus grave encore, une étude suédoise a montré que les personnes qui utilisent leurs portables de façon trop intensive auraient presque 3 fois plus de chances de souffrir d’une tumeur cérébrale du côté où ils placent leur téléphone !

    Même si ces risques ne sont pas tous médicalement prouvés, de nombreux utilisateurs de téléphones portables préfèrent faire preuve de prudence et se demandent quelles solutions s’offrent à eux pour se protéger.


    Téléphone portable : dangers et cancers

    Comment se protéger des ondes électromagnétiques des téléphones mobiles ?

    Il est pratiquement impossible aujourd’hui d’éviter totalement les ondes émises par les téléphones portables (à moins de vivre sur une île déserte). Mais il existe bien des solutions pour réduire son exposition aux ondes. Vous pouvez tout d’abord vous équiper d’un téléphone au DAS le plus faible possible (voir ici), mais des doutes persistent sur la fiabilité de ces indices. En effet, plusieurs organisations anti-ondes ont révélé que les conditions des tests menés par les constructeurs de téléphones ne reflétaient pas du tout leur utilisation réelle.

    Une autre solution consiste à adopter certaines habitudes au quotidien pour limiter les risques de surexposition. Par exemple, vous pouvez éteindre votre téléphone la nuit ou quand vous ne vous en servez pas. Vous pouvez également éviter d’utiliser votre téléphone dans votre voiture, ou dans les transports en commun, puisque dans ces situations les ondes ont du mal à capter une antenne relais, ce qui augmente la puissance d’émission du téléphone.

    Il existe également des dispositifs sous forme de patchs que vous pouvez coller sur votre smartphone pour réduire les risques liés aux ondes.

    Achat Patch Protection Téléphone Portable
    Achat Patch Protection Téléphone Portable

    Astuces pour éviter la surexposition aux ondes électromagnétiques

    Pour vous aider à éviter la surexposition aux ondes électromagnétiques, voici une liste d’astuces et de gestes à adopter au quotidien :

    • Éteindre son téléphone la nuit ou le mettre en mode avion
    • Ne pas dormir à côté de son smartphone
    • Utiliser un patch anti-ondes sur son téléphone
    • Éviter de parler longuement au téléphone
    • Eviter de garder son téléphone trop proche de son corps (poche de pantalon ou de chemise); il est préférable de ranger son téléphone dans son manteau ou son sac à main
    • Eviter d’utiliser son téléphone dans les endroits où le réseau est mauvais, saturé ou difficile d’accès
    • Apprendre à limiter l’utilisation de son téléphone portable, voire de s’en passer

    Ce qu’il faut retenir

    Vous l’aurez compris, il est tout à fait possible de se protéger des ondes électromagnétiques émises par un téléphone portable, sans pour autant devoir s’isoler en montagne. Cela passe avant tout par de la prévention, du bon sens, mais il est également possible de s’équiper de matériel spécifique pour lutter contre les ondes.

    Cécile M.

    Cécile M.

    Cécile, 37 ans, je suis ce qu'on appelle une personne électro-sensible (EHS ou "électro-hypersensible").

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.