Faut-il interdire l’usage de la tablette et du smartphone à nos enfants ?

    Faut-il interdire l’usage de la tablette et du smartphone à nos enfants ?

    Il n’y a pas si longtemps, les smartphones et les tablettes tactiles étaient encore une commodité assez rare. Seuls les véritables technophiles étaient équipés d’un smartphone et encore moins de personnes possédaient une tablette. Mais aujourd’hui, ces appareils mobiles sont omniprésents dans notre quotidien. De nos jours, ce sont les personnes qui ne possèdent pas de smartphone qui sont des ovnis.

    Les enfants sont également exposés aux écrans de plus en plus tôt et l’âge moyen à partir duquel un enfant possède son propre smartphone est constamment en baisse. De plus en plus de personnes se posent alors la question de l’impact des tablettes et smartphones sur leurs enfants.

    Est-ce que ces appareils mobiles sont néfastes et si oui, à quel niveau ?

    Il y a 15 ans, les dangers des appareils mobiles étaient encore largement ignorés, mais aujourd’hui la grande majorité des personnes ont conscience que l’usage des smartphones et tablettes présente des risques, et ce à plusieurs niveaux.

    Les ondes électromagnétiques

    Tout d’abord, l’effet des ondes électromagnétiques sur le corps est une source d’inquiétude grandissante pour les usagers mais aussi pour les autorités sanitaires. De nombreuses études ont démontré que ces ondes pouvaient avoir un effet très négatif sur le corps humain, surtout à long terme. Parmi les dangers potentiels, on peut citer les maux de tête, nausées, problèmes de concentration, fatigue, irritabilité, stress, mais également l’échauffement anormal des tissus organiques. Certains chercheurs ont même trouvé des liens de causalité entre l’utilisation excessive du smartphone et l’apparition de tumeurs ou même de problèmes cardiaques.

    La lumière bleue

    On entend de plus en plus souvent parler de la lumière bleue des écrans et de son effet néfaste sur nos yeux et sur notre organisme tout entier. Qu’est-ce que la lumière bleue ? Il s’agit d’une portion du spectre de la lumière qui se situe à une certaine longueur d’ondes (entre 380 et 500 nanomètres).      Quand on parle de la lumière bleue néfaste, il s’agit en fait seulement d’une certaine partie, à savoir les longueurs d’onde bleu-violets. Le problème avec cette lumière bleue est qu’elle percute la rétine avec plus de puissance que la lumière des autres longueurs d’onde. Des études scientifiques ont démontré qu’une surexposition à la lumière bleue pouvait provoquer des lésions au niveau de la rétine et du cristallin.

    Les effets sur la concentration et le développement du cerveau

    Peut-être un des plus grands dangers des smartphones et tablettes concerne l’effet qu’il peut avoir sur le développement cérébral des enfants. Des études scientifiques menées aux États-Unis ont démontré qu’une utilisation excessive d’écrans par de jeunes enfants pouvait physiquement modifier leur cerveau. En effet, en étudiant le cerveau d’enfants de 9 et 10 ans exposés à plus de 7 heures d’écrans par jour (smartphone, tablette, jeux vidéo, etc) grâce à des IRM, les chercheurs ont pu remarquer un amincissement prématuré du cortex, la zone du cerveau qui traite les informations récoltées par les cinq sens.

    D’autre part, les chercheurs ont démontré que les enfants exposés aux écrans obtenaient des notes inférieures à différents tests de mémoire et de langage.

    Faudrait-il limiter, voire interdir l’usage des smartphones et tablettes aux enfants ?

    Même si une tablette peut sembler être une aide précieuse pour de nombreux parents, car elle permet de garder ses enfants occupés et calmes, c’est le cerveau des enfants que l’on risque d’abîmer sur le long terme. De même, donner un smartphone à son enfant peut être très tentant, surtout pour son côté rassurant, d’autant plus si les autres parents le font.

    Mais il ne faut pas oublier que c’est un instrument très dangereux que l’on met entre leurs jeunes mains. De nombreux adultes arrivent difficilement à s’empêcher de regarder leur écran de téléphone toutes les minutes, alors pour un enfant ou un adolescent en plein développement c’est encore pire. Et il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas si longtemps, les enfants se passaient très bien de tous ces appareils.

    Doit-on obligatoirement devenir un parent « vieux-jeu » ?

    Sans aller jusqu’à interdire strictement l’usage des appareils mobiles, on peut tout de même restreindre leur usage en fonction de l’âge de son enfant. Le mieux reste cependant de trouver d’autres occupations qui sont sans risques et même bénéfiques pour le développement de ses enfants, comme le vélo, les Lego ou les jeux de société. L’ennui est aussi un ingrédient essentiel pour le bon développement de l’imagination et de la créativité. Chercher à occuper ses enfants à tout prix, surtout avec des écrans, c’est les priver de la possibilité de créer leurs propres jeux et leurs propres occupations. Le temps d’habituer les enfants à de nouvelles activités, il est toujours possible d’utiliser des patchs anti-ondes pour limiter les risques pour leur santé.

    Achat Appareil Mesure CEM (champs électromagnétiques)
    Achat Appareil Mesure CEM (champs électromagnétiques)
    Cécile M.

    Cécile M.

    Cécile, 37 ans, je suis ce qu'on appelle une personne électro-sensible (EHS ou "électro-hypersensible").

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.