Les tissus anti-ondes : une protection efficace contre les hautes et basses fréquences

    Les tissus anti-ondes : une protection efficace contre les hautes et basses fréquences

    Pour se protéger des rayonnements électromagnétiques, sans pour autant devoir renoncer à la technologie, une solution se développe : les tissus anti-ondes. Fabriqués notamment à partir de métaux, ces textiles permettent d’atténuer les hautes et les basses fréquences. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le sujet ainsi que nos conseils pour choisir un tissu de protection contre les ondes adapté à vos besoins.

    Le fonctionnement des tissus de protection contre les ondes

    Face à la problématique des ondes électromagnétiques émises par nos objets du quotidien, de nombreux fabricants s’intéressent depuis quelques temps aux tissus anti-ondes et radiations. Fonctionnant comme un miroir réflecteur, ces matériaux ont la propriété de bloquer ou d’atténuer les champs électromagnétiques. Ce genre de tissu présente des caractéristiques bien spécifiques afin de pouvoir jouer le rôle de bouclier.

    • Une fabrication avec du métal : la plupart des tissus contre les rayonnements électromagnétiques sont élaborés à partir de coton et de métal, généralement des fils d’argent et/ou de cuivre. Grâce à cette composition, ces textiles bi-matière offrent un effet similaire à une épaisse feuille d’aluminium.
    • Des matériaux conducteurs ou non conducteurs : les fabricants proposent tout d’abord des tissus non conducteurs qui n’offrent une protection que contre les radiofréquences, émises principalement par les téléphones portables et le Wi-Fi. Les textiles conducteurs, quant à eux, permettent de neutraliser les radiofréquences et les basses fréquences (ligne haute tension, appareils électriques domestiques, etc.).
    • Pour une mise à la terre : certains tissus anti-ondes sont utilisés pour la pratique dite du « earthing ». Cette technique consiste à relier le textile conducteur à la terre, en le plaçant entre la source de pollution et la zone à protéger, afin de créer l’équivalent d’une cage de Faraday.

    Textile anti-ondes : les critères techniques pour faire son choix

    Pour bénéficier d’une protection efficace contre les rayonnements électromagnétiques, le tissu anti-ondes ne doit pas être choisi au hasard. En fonction de votre sensibilité, de vos besoins et de la capacité d’atténuation recherchée, tous les produits disponibles sur le marché ne correspondront pas forcément à vos attentes. D’où l’importance de se fier à différents critères techniques pour choisir un tissu anti-ondes adapté.

    • Les fréquences à atténuer : il faut tout d’abord évaluer la nature des ondes auxquelles vous êtes principalement confronté. Un tissu non conducteur fera généralement l’affaire puisqu’il atténue les hautes fréquences, celles que nous rencontrons le plus au quotidien. Pour ceux qui sont également sensibles aux basses fréquences, à l’image des personnes électro hypersensibles, il sera plus judicieux d’opter pour un textile conducteur, offrant une efficacité contre toutes les fréquences.
    • Le degré d’atténuation recherchée : tous les tissus anti-ondes et anti-radiations n’offrent pas la même efficacité. En fonction de leur composition et du métal utilisé, chaque textile offre une protection variable. Avec une gamme d’atténuation des fréquences évoluant en règle générale entre 10 et 60 dB, il est important de bien vérifier ce point avant de faire son choix. Plus le niveau d’atténuation est important, plus la protection sera efficace.
    • La nécessité d’une mise à la terre : certains tissus, notamment ceux qui ne sont pas conducteurs, doivent obligatoirement être associés à un dispositif de mise à la terre, comme une plaque de mise à la terre magnétique. Bien qu’un tel dispositif offre bien souvent une meilleure efficacité qu’un simple tissu conducteur, il peut être contraignant puisque la zone protégée devra généralement rester fixe.

    Tissu contre le rayonnement électromagnétique : les critères de confort

    Au-delà de ces différents critères techniques, le choix d’un tissu de protection contre les ondes électromagnétiques doit également se faire à partir de critères d’utilisation et de confort. En effet, ce textile devra aussi être sélectionné en fonction de vos projets et de votre sensibilité.

    • Les dimensions et épaisseurs à choisir : la plupart des tissus anti-ondes sont vendus sous forme de rouleaux à la coupe, permettant de confectionner différents vêtements ou accessoires. Toutefois, il convient de bien vérifier la largeur afin de s’assurer que le textile répond à ses envies. L’épaisseur et l’opacité sont aussi importantes. Les textiles semi-transparents seront adaptés à la réalisation de voilages et de rideaux, alors que les tissus plus épais conviendront davantage pour la création de doubles rideaux, de linge de lit, de doublures ou même de vêtements.
    • Les qualités d’usage : certains textiles de protection contre les rayonnements électromagnétiques se montrent plus résistants aux frottements, aux manipulations et aux lavages. Ils conviendront généralement davantage pour la réalisation d’accessoires qui ne sont pas en contact avec la peau, comme des rideaux ou des doublures par exemple. Si vous recherchez un tissu avec des propriétés antiseptiques, préférez utiliser un modèle affichant une forte teneur en argent. A contrario, privilégiez du textile principalement confectionné en coton pour bénéficier d’un effet hypoallergénique.
    • Votre sensibilité aux métaux : tout le monde ne réagit pas de la même façon lorsque sa peau est en contact avec un métal. Si certains supportent bien l’argent, ils pourront malgré tout être gênés par le cuivre, ou inversement. Raison pour laquelle il est conseillé de demander un échantillon du textile au préalable afin de tester sa compatibilité avec votre sensibilité épidermique.

    Ou acheter du tissu anti ondes électromagnétiques ?

    Cécile M.

    Cécile M.

    Cécile, 37 ans, je suis ce qu'on appelle une personne électro-sensible (EHS ou "électro-hypersensible").

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.