Protection contre les ondes électromagnétiques : les solutions sont aussi dans la nature

    Protection contre les ondes électromagnétiques : les solutions sont aussi dans la nature

    Les cas de personnes électro-hypersensibles augmentent d’année en année. Même chez les personnes qui ne sont pas atteintes de syndrome HSE, de plus en plus cherchent des solutions pour se protéger des effets néfastes de la surexposition aux ondes électromagnétiques. Voici 2 idées de solutions possibles pour réduire les risques pour vous et votre famille !

    La zone-blanche : une solution radicale mais réellement efficace

    Les zones blanches sont des lieux où le réseau téléphonique et l’accès à internet sont extrêmement réduits, voire inexistants. Il s’agit essentiellement de zones en campagne où la densité de la population est tellement faible que les opérateurs téléphoniques n’y voient pas d’intérêt d’investir dans des équipements pour étendre l’accès aux réseaux. (voir mon article sur le sujet ici)

    On entend souvent parler des zones blanches dans le contexte de l’inégal accès aux technologies de communication, selon leur lieu d’habitation. En effet, il est de plus en difficile d’effectuer des démarches administratives sans avoir accès à internet. Même pour créer une adresse email, il est souvent nécessaire d’avoir un numéro de téléphone portable actif. Habiter dans une zone blanche est donc vu comme un sérieux désavantage, d’autant que les personnes qui vivent dans ces zones sont souvent modestes ou âgées, et le manque d’accès aux avancées technologiques creuse encore plus les inégalités sociales.

    Mais pour les personnes qui cherchent à éviter l’exposition aux ondes, les zones blanches sont une véritable aubaine. Si vous cherchez à fuir les ondes électromagnétiques, faire une cure régulière de quelques jours ou quelques semaines dans une zone blanche est une solution efficace. Avec l’absence d’antennes relais, d’émetteurs wifi, sans parler des ondes émises par les utilisateurs de smartphones beaucoup moins nombreux en zone blanche, votre corps et votre système nerveux pourra souffler. Il s’agit également d’un excellent moyen de tester votre niveau d’intolérance face aux ondes. Il est souvent difficile de se rendre compte à quel point on est gêné par quelque chose lorsqu’on le subit constamment. Si en vous rendant dans une zone blanche, vous remarquez immédiatement une amélioration de votre état physique ou mental, alors il est peut-être temps de réfléchir à déménager dans une zone blanche.

    Se rapprocher de la nature et adopter un mode de vie plus simple et plus paisible peut également faire des merveilles pour votre qualité de vie. Si vous décidez de déménager pour vivre dans une zone blanche, vos choix seront malheureusement assez limités. En effet, les zones blanches représentent à ce jour seulement 2% du territoire français. Mais si vous habitez en ville ou dans une zone densément peuplée, le fait de déménager à la campagne, sans que ce soit forcément une zone blanche, aura certainement un effet positif. Du moins, tant que vous évitez d’emménager à côté d’une antenne relais ou sous des lignes à haute tension.

    La pierre de shungite pour réduire la nocivité des ondes électromagnétiques

    Si vous cherchez d’autres remèdes naturels contre les ondes, la pierre de shungite est peut-être la solution idéale. Il s’agit d’un minéral qui se trouve principalement en Russie et qui est utilisé depuis le XVème siècle pour ses nombreuses propriétés médicinales. La shungite est reconnue pour ses effets détoxifiants et purifiants. Mais c’est surtout grâce à la présence de molécules nommées fullerènes que la shungite est réputée protéger contre les ondes électromagnétiques. Cette molécule composée de carbone, de par ses propriétés conductrices et structurelles, fournirait une sorte de bouclier contre les ondes électromagnétiques.

    L’efficacité de la shungite pour protéger contre les ondes électromagnétiques est encore une source de conflit. Aussi, il est toujours conseillé de s’informer auprès de sources fiables avant de s’exposer à des substances inconnues. En cas de doutes, consultez votre médecin traitant avant de commencer tout remède.

    Achat pierre de shungite - Protection anti-ondes

    Cécile M.

    Cécile M.

    Cécile, 37 ans, je suis ce qu'on appelle une personne électro-sensible (EHS ou "électro-hypersensible").

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.